Les invités



La SCAC Marestaing


Sa vocation est culturelle : Il s'agit de permettre à des artistes africains de promouvoir l'art contemporain africain en venant vivre pour une période de 1 à 3 mois en résidence, de découvrir et rencontrer cette région et ses habitants mais aussi d'exposer leurs oeuvres. Pendant ces séjours, les artistes rencontrent des habitants du territoire, les agriculteurs, les touristes de passage mais aussi les artistes de la région. La venue de ces derniers est essentielle car des connivences se créent pour aboutir à des créations communes.... Ils exposent leurs oeuvres créées pendant leurs résidences et laissent une oeuvre qui reste visible après leur départ sur un chemin des sculptures. Mais c'est aussi un projet d'entraide internationale où la rencontre interculturelle est l'axe central : en effet la SCAC a accueilli en juillet 2017 une famille d'agriculteurs migrants syriens. Cet accueil a favorisé la mise en place de solidarités. La Confédération Paysanne fut une associée active avec, avant même l'arrivée de la famille, un membre bénévole qui s'était proposé comme tuteur technique et a favorisé les solidarités, ceci montre que le voisinage est favorable. Ainsi 64 brebis, 3 chèvres, un bouc, 25 poules ont été offerts par une quinzaine d'agriculteurs ; d'autres sont venus labourer 3000 m2 pour du maraichage. Des dons pour le foyer ou les enfants, et le temps passé par des dizaines de bénévoles pour favoriser l'insertion de cette famille et pour faciliter leur mobilité (un triporteur (5700€) avait été acheté grâce à un financement participatif). Aujourd'hui cette famille a mis fin à sa participation au projet. En février 2019, une nouvelle famille de migrants de nationalité algérienne est en place.

Facebook

SOS Méditerranée


SOS Méditerranée est une association civile de sauvetage en haute mer, créée en 2015 face à l’urgence humanitaire en Méditerranée. Ses missions : sauver des vies, accompagner et protéger les rescapés et témoigner des réalités de la migration. « Nous ne pouvons accepter que des milliers de personnes meurent en mer sous nos yeux, aux portes de l’Europe, sans rien faire. Notre action de sauvetage en mer répond à un impératif moral et légal, alors qu’il est possible de sauver des vies. Il faut réunir des moyens et agir pour mettre fin à cette tragédie ». Dès février 2016, les équipes de SOS Méditerranée embarquaient sur l’Aquarius, un navire de 77 m affrété par l’association, pour entamer cette mission vitale de sauvetage sur l’axe migratoire le plus mortel au monde, entre la Libye et l’Italie. Depuis l’an 2000, plus de 50 000 personnes traversant la Méditerranée sont mortes en mer en tentant de rejoindre l’Europe, phénomène qui ne fait que s’aggraver ces dernières années. Porteuse des valeurs du maritime et de l’humanitaire d’urgence, l’association est apolitique, se fondant sur le respect de l’Homme et de sa dignité, quels que soient sa nationalité, son origine, son appartenance sociale, religieuse, politique et ethnique.

Site officiel

Concerts gratuits

La gratuité du festival reste le credo du collectif afin de mettre en valeur et de rendre accessible à tous une Afrique contemporaine nourrie de la richesse de son patrimoine traditionnel.




Vendredi 6 Août

Jo et la compagnie Amounia

21h30


Jo Zahou Bozon a été initié, dès son plus jeune âge, au chant traditionnel du peuple Guére, aux rythmes envoûtants et à la danse sacrée accompagnée de masques symboliques. A travers ce spectacle "ZRI : Massues sacrées de la Côte d'Ivoire", Jo Bozon Zahou et ses musiciens percussionnistes nous emmènent explorer les traditions ancestrales de ce pays tout en découvrant l'importance des masques et leur signification pour ce peuple.

Samedi 3 Août

Jahkasa

18h30


Avec son balafon, le chanteur et musicien burkinabè Jahkasa contribue à ouvrir de nouvelles perspectives au reggae africain, en pleine régénérescence. Pour son troisième album Née chikora, il s’est allié les services d’artistes réunionnais qui ont su libérer le potentiel de sa musique. Dans les mots, dans l’attitude de Jahkasa, elle transparaît à tout moment : la fibre du reggae, avec tout ce que cela peut avoir de subversif, vibre au plus profond de son être, au point de donner l’impression de répondre à un besoin vital, d’exprimer une urgence existentielle. Le chanteur trentenaire s’enflamme sans retenue pour dénoncer, condamner et aussi espérer.

Facebook

Tiwiza et A une not’ près

21h30


Tiwiza, un groupe de rock berbère qui se produira avec l'ensemble à cordes ariégeois "A une not’ près" mené par Sébastien Lopez. Le tout est arrangé et mis en musique par Jean-Michel Maury, talentueux et malicieux musicien compositeur Fuxéen.

Facebook

Dimanche 4 Août

Paamath

21h30


Paamath est musicien, chanteur, auteur, compositeur, interprète Sénégalais : Sa musique se promène entre le blues, le folk, la pop ou la chanson avec des textes empreints de poésie.

Site internet

Scène off

Toute la journée, la petite scène à côté du marché artisanal est ouverte à tous. Les habitués se retrouveront dès l’ouverture du festival. Le soir, après les concerts programmés, cette scène est le théâtre de moments de partage inoubliables : les « bœufs » de l'after qui accueillent souvent les artistes qui sortent de la grande scène.

Vous pouvez nous contacter pour réserver un créneau horaire si vous ou votre groupe voulez jouer.

Vendredi 6 Août

Thierry Bluy & Patrick Idrame

17h30


Deux passionnés de l'Afrique de l'Ouest vous proposent un voyage en pays Mandingue au son de la flûte Peule, du tama et de la kora.

Dimanche 8 Août

Kwassa

18h00


Djembé, batterie basse, guitare, clavier, chants, kora et kamele n'goni pour une musique métissée improvisée.

Animations



JO et la Cie AMOUNIA qui ouvrent le festival sur la scène vendredi soir animeront les rues de la ville.

La troupe DOMBA composée d’artistes Burkinabés bien connus des festivaliers fera danser les terrasses, les passants, le marché et tous ceux qu’ils croiseront sur leur passage. Avis de turbulences !!!

Le Griot conteur, Zaky flâne au son du n'goni ; sur son passage, les mots chantent et dansent dans les ruelles de la ville.

Toute la journée, la petite scène à côté du marché artisanal est ouverte à tous. Les habitués se retrouveront dès l’ouverture du festival.

Le marché



De l’artisanat venu de toute l’Afrique (Bénin, Togo, Niger, Burkina, Côte d’Ivoire, Maroc, Sénégal, Mali…) : tissus, bijoux, mobilier, décoration, vêtements, poteries, épices…

Kossi Traoré retrouve son arbre fétiche et son four creusé dans la terre pour faire naître des œuvres selon la technique traditionnelle du Burkina. Kossi travaille à promouvoir les métiers artistiques et artisanaux à Bobo Dioulasso au sein de l’association Farafina Art et Culture.
On retrouver également une partie des oeuvres de Kossi exposées à la salle Jean Jaurès.

Le Jardin

Au jardin public de la passéjade de 10h à 20h

Le sculpteur sur bois


Sculptées à la main, avec des ciseaux à bois, une herminette, des scies, du fer forgé, ses créations sont d'authentiques œuvres d'art. Hyacinthe Solo Bambara propose l'animation d'ateliers avec comme double objectif la découverte d'une technique artisanale et l'échange interculturel. On retrouve une partie de ses œuvres exposées à la salle Jean Jaurès.

Le tisserand


Ousmane Dembélé, tisserand burkinabé, fait des démonstrations et de l’initiation au tissage traditionnel. Il confectionne des couvertures, des tapis, des sacs, des vêtements pour bébés. Apportez vos vieux pulls pour qu’ils soient recyclés !

L’artiste sculpteur sur métal


Lazare Wangraoua récupère des pièces métalliques de toutes sortes, les nettoie, les soude, les ponce, les fait briller, quelquefois même leur donne un vernis coloré. Toutes ses pièces sont uniques. Il tire son inspiration de l'observation du monde et l'élargit par l'imaginaire ou le fantastique.

Le marionnettiste


Eric Zongo proposera aux petits dès 4 ans (possibilité d'ateliers enfants-parents) mais aussi aux plus grands, la création de marionnettes africaines. Vous pourrez ainsi les fabriquer, les décorer et les habiller et surtout vous repartirez avec vos réalisations. En Afrique, la marionnette traditionnelle aux multiples significations et fonctions rituelles, religieuses et sociales, côtoie depuis longtemps des formes profanes anciennes, proches des marionnettes que nous connaissons.

Capsulo Man


Malang Ndiaye dit « Capsulo man » est sénégalais d’origine et fabrique des objets et accessoires à base de capsules et de canettes recyclées comme des chaises, des paniers, portes toilettes dessous de plats, porte- clés.... Vous le verrez officier et créer sur place.

Expositions

Salle Jean Jaurès de 10h à 20h

Beau Disundi Nzazi, artiste visuel


Beau Disundi Nzazi est en résidence à la SCAC Marestaing. C’est un artiste visuel congolais, vivant et travaillant à Kinshasa en RD Congo. Fils du sculpteur Aubin Disundi, Beau a grandi entre les sons métalliques et les formes sculpturales. Ces derniers, en connivence avec son ADN, n’ont pas manqué de forger pour la scène artistique africaine le profil d’un artiste polyvalent oscillant entre architecte, maquettiste, sculpteur et décorateur.

Kossi Traoré, Maître Bronzier


Kossi Traoré est Maître Bronzier au Burkina Faso ; Il pratique cet art depuis l’âge de 7 ans, en compagnie de ses frères. Il travaille à promouvoir les métiers artistiques et artisanaux à Bobo Dioulasso au sein de l’association Farafina Art et Culture.

Lazare Wangraoua, récupérateur soudeur


Lazare Wangraoua récupère des pièces métalliques de toutes sortes, les soude, les habille et crée des oeuvres uniques, en s’inspirant de l’observation du monde et l’élargit par l’imaginaire ou le fantastique.

Casimir Balibié Bationo


Casimir est un peintre contemporain de Côte d’Ivoire. Il est originaire de Lélé au Burkina Faso. Après plusieurs stages de peinture, dessin de modèle vivant, photographie, lumière et cinéma d'animation, il se forme à la peinture contemporaine durant 3 ans et apprend des techniques décisives pour la pratique de son art. Ses toiles, profondément singulières, permettent de multiples voyages, des découvertes sans fin. Caszi nous offrira un « live painting » sur scène pendant le concert du vendredi soir de Jo & la Compagnie Amounia

Anne-Marie Destrem


A passé 2 ans aux Beaux-Arts et a ensuite décidé de créer une entreprise horticole. Passionnée par l'art et la nature, elle rêve dans ses créations d'une humanité multiple, végétalisée intégrée à part entière dans la nature. Une humanité vraiment augmentée ? Elle présente des œuvres végétalisées ainsi que des aquarelles.

Julie Dauchez


Julie est artiste-peintre-danseuse, passionnée par la culture africaine. Elle dessine depuis sa tendre enfance, c’est devenu un moyen d’expression suite au décès de son père. Elle s'inspire de ses voyages pour donner vie à ses tableaux. Aujourd’hui ses portraits à l’acrylique, à la fois intenses et très colorés, rendent hommage au peuple du monde.

Cinéma

Salle Frédéric Soulié à la mairie

De quelles couleurs sommes-nous faits ?


Film documentaire, réalisation de Romuald Vuillemin

Des immigrés en quête d’une identité s’organisent pour leur survie dans un squat toulousain. Eve accueille des réfugiés afghans dans son appar-tement depuis qu’elle a découvert qu’ils dormaient dans la rue. Le film nous invite à découvrir à travers une série de portraits des êtres humains qui n’ont de cesse de croire en un avenir possible. Il dit la douleur du départ, l’absence des proches, la déchirure liée au déraci-nement. Il interroge sur la rencontre de l’autre comme unique passerelle vers une intégration dans notre société.

Les Grandes Personnes de Boromo


Film documentaire, réalisation de Élodie Dondaine & Mathieu Villard

Ces marionnettes géantes d’Afrique sillonnent le continent et au-delà pour émerveiller petits et grands. Raconter leur histoire c’est raconter celle des petites personnes qui se cachent sous chaque géant. Sentir ce qui les unit, ce qui les motive, comprendre le contexte social et culturel de cette aventure, de ses débuts à aujourd’hui dans le contexte sécuritaire que connait le Burkina Faso. Un documentaire entre force et fragilité, à l’image des marionnettes, qui dévoile des personnalités, des parcours, des réalités.

Littérature

En dédicace sur le marché

Isabelle MALOWE


Isabelle MALOWE a toujours été une personne engagée. Très rapidement, elle a compris que la littérature serait une alliée inégalable pour exprimer ses indignations et porter aux nues la poésie essentielle à sa subsistance. Elle a reçu le Prix littéraire du salon de Mazamet pour son premier roman : « Toulkelila ». Son roman "Les Rumeurs de la Terre" a remporté le prix "Des Gourmets des Lettres de la ville de Toulouse" 2015, le prix Figeac 2015 et le prestigieux prix de la LICRA 2017 (Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme). Elle vient présenter ses 2 derniers romans : « Abda et la fille de la pluie » et « L’aïeul de tout le monde ».

Valérie Rinaldo


Valérie Rinaldo présente son livre « Un bout de ciel » : Entre Selyan, le poète des montagnes et Leila, fille de la nuit, Muse à la beauté mystérieuse, l'impossible chant d'amour résonne sans fin et c'est une Ode à la Kabylie qui s'éveille, illuminée par les calligraphies de Moulid Nid Ouissadan. Valérie Rinaldo entrouvre Un Bout de ciel, esquisse les paysages d'un conte poétique à travers lesquels Moulid Nid Ouissadan, héritier des grands artistes tifinaghs, déploie toutes ses couleurs. Valérie Rinaldo, passionnée de poésie et d'Histoire de l'art, poursuit cette quête d'un monde où l'art et la poésie, au reflet l'un de l'autre, dialoguent pour exprimer le mystère de l'Amour

Stages

Danse


De 10h à 12h (sauf vendredi) et de 15h à 17h.

Barezi Soumah a été formé dans plusieurs ballets de Guinée: il a été metteur en scène du ballet Sâamato qu il a intégré dès son plus jeune âge et danseur de la compagnie "Circus Hibiscus". A présent en France, il donne des stages et des cours au sein de plusieurs associations, il a créé sa compagnie Wali Fan
20€ le stage, inscrivez-vous à l'accueil du festival ou sur le site

Percussions


De 10h à 12h (sauf vendredi) et de 15h à 17h.

Karamoko Kone allie connaissance traditionnelle des percussions et pédagogie pour s’adresser à tous avec des enseignements basés sur les rythmes populaires d’Afrique de l’Ouest, de l’éveil à la maîtrise.
20€ le stage, inscrivez-vous à l'accueil du festival ou sur le site

Danse et percussions pour les enfants


à partir de 5 ans de 10h à 12h.

Eric Zongo, danseur et chorégraphe burkinabé, a été initié dès son plus jeune âge à la danse des masques et à la danse traditionnelle africaine en Côte d’ivoire puis au Burkina Faso. La danse africaine traditionnelle s’appuie sur des gestuelles et des rythmiques variées, pour exprimer le sens profond de la vie. Ces danses dynamiques sont toujours festives, enthousiastes et ludiques.
20€ le stage, inscrivez-vous à l'accueil du festival ou sur le site

Remerciements

A tous les bénévoles !

Flo - Vivi - Manon - Camille - Flora - Aline - Ginou - Corine - Emilie - Mapie - Clairo - Audrey - Domy – Sylviane - Isa - Safou - Sylvie - Sira - Charlie - David - Ghislain - Guillaume - J.Jacques - Maël - Régis - Luc - Rachid - Patrice - Joan - Seb - Jaco - Christophe - Sylvain - Peter - Baptiste - Eva - Lea - Marylou - Fabienne - Noémie

Sans oublier nos photographes Jack et Thomas !
Heureusement qu'ils sont là !

Les commerçants de Foix qui nous soutiennent et nous encouragent.

Les services techniques de la Mairie de Foix, patients, souriants, efficaces, solidaires.

La Municipalité de Foix, le Conseil Départemental, la Région, qui nous subventionnent et permettent la gratuité de la manifestation.

La Communauté d’agglos qui accueille les artisans aux Forges de Pyrène,

Les sympathisants : ABD Fauré et Leclerc Foix qui nous font confiance et nous encouragent avec une aide financière.

Les partenaires financiers qui croient en nous et apprécient notre festival: la MAIF et le Crédit Agricole.

Tous les gens qui ont offert le gîte à nos artistes (Charline, Jackie, Christophe et Fatou, Laurence, Sylviane et Ghislain).

Et SPITCH, notre graphiste préféré….